Tournée Corse
Régusse
George et Margaret
La troupe rajeunit
Ateliers Lycée Cocteau
Lysistrata
M. de Pourceaugnac
Tournée d'été à Florac
Ateliers Lycée Cocteau
affiche Doruntine

L'association Culture & Loisirs rassemble, à sa création en 1964, des jeunes d'une vingtaine d'années animés par leur passion du théâtre. Au fil des années, la troupe grandit et les spectacles remportent un franc succès. En juillet 1969 et 1970, la troupe crée Les semaines du Vieux Miramas durant lesquelles peinture, musique et théâtre rencontrent un public nombreux. Forte de ce succès, la ville de Miramas reprendra la formule avec Les soirées du Vieux Miramas qui recevront les plus grandes figures du spectacle vivant des années 80. De cette époque, les mémoires retiendront des créations comme : George et Margaret de J. Wall et M.-G. Saugajon, Les bâtisseurs d'empire de Boris Vian, Du vent dans les branches de Sassafras de R. de Obaldia, Lysistrata d'après Aristophane, Monsieur de Pourceaugnac de Molière.

 

LES DÉBUTS

En 1984, l'association ajoute à sa dénomination le nom de Théâtre du Hasard. Les statuts sont amendés pour prévoir notamment l'animation d'ateliers enfants. C'est le début d'une longue collaboration entre la troupe et les établissements scolaires de la ville de Miramas, tout particulièrement le Lycée Jean Cocteau. Les ateliers produisent des spectacles réussis, parfois primés aux rencontres de théâtre lycéen.
De temps en temps, on y voit naître des vocations. C'est en partie grâce à cette action continue et enthousiaste de la troupe, mais aussi grâce à la volonté de professeurs passionnés, que le lycée est retenu pour recevoir une section théâtre.

À cette époque, la troupe explore la voie des créations jeune public (La Pantoufle de Marie, Le Professeur Philace) et participe à quelques festivals, comme celui de Foix en Ariège. En 1992, le Théâtre du Hasard se lance dans une projet ambitieux : Qui a ramené Doruntine ? Adapté pour la scène par Paulette Bernardi, le roman de l'écrivain albanais Ismaël Kadaré plonge le public au cœur du Moyen Âge entre poésie, fantastique et humour.

À la fin des années 1990, les jeunes ayant participé aux ateliers, ou encore les enfants des premiers comédiens de la troupe, ont désormais 20 ans. Ils reprennent le flambeau avec enthousiasme, avec derrière eux, une longue pratique de l'improvisation et des ateliers.

 

Aujourd'hui, de nouvelles recrues viennent se mêler à ce joyeux désordre !

LES ANNÉES 80-90